15 et 16 avril Tour du Pays d’Orthe et d’Arrigans

CLASSEMENTS

Bravo à l’équipe de Vaucluse composée de Benoit BESSIERE, Julien PESCE, Vincenzo ZAMAGNA du CVC MONTFAVET, Mathias GIRARDET du VC LE THOR et Gaetan NOZZO de l’AC BOLLENE

RECIT DE BENOIT BESSIERE :

Après de nombreuses heures de voiture, nous voici arrivés dans les Landes pour les deux jours à venir. La permanence de l’organisation est faite dans le lycée de Peyrehorade, lycée qui sera le lieu des repas, du repos tant mérité mais aussi le départ du Clm par équipe du lendemain. Ayant établi rapidement le campement dans les chambres direction le repas. La panse étant remplie nous prenons la direction de la bourgade de Habas pour la première étape qui se disputera autour de cette ville avec une première boucle de 30kms suivie de cinq boucles de 12kms.

L’échauffement fut quelques peu folklorique puisqu’une jeune fille nous propose ses services pour le massage des jambes avant course, uniquement des jambes pour les esprits mal-placés… Direction la ligne de départ, nous partons que des routes inconnues quelques peu étroites et pas toujours en bon état. La première grande boucle est animé par Vincenzo, Julien et moi-même. Nous tentons à tour de rôle de prendre une échappée mais sans succès. Le peloton restera plus ou moins groupé sans réelle échappée valable jusqu’au deuxième tour du petit circuit. Où sur une bonne intuition, je porte une attaque décisive puisque je ne reverrai pas le peloton. Seul un espagnol fait la jonction à ce moment là. Nous formerons plus tard un groupe de six avec trois espagnols de la même équipe avec nous… Il fallait rouler intelligemment mais ça ne suffira pas ! Un premier espagnol se fait lâcher au fil des tours, le second subira une crevaison à quelques kms de l’arrivée mais le dernier portera une attaque à quelques encablures de l’arrivée. Malheureusement je ne peux suivre, un second homme se décroche et le troisième, après être resté dans ma roue, me dispute le sprint… Une belle 4ème place tout de même ! Mes équipiers termineront au chaud dans le peloton, malgré un passage dans les orties pour Vincenzo, ses jambes le démangent encore ! Bilan très positif de cette première étape, la traversée de la France n’aura pas été faite pour rien !

Place à la récupération pour le lendemain, douche et petites techniques propres à chaque coureurs en fonction des habitudes. L’avant repas et le repas seront propice à une tentative d’organisation du Clm du lendemain. Mais il y aura aussi des discussions houleuses ! La nuit dans l’internat se calme et réparatrice, nous aborderons la deuxième journée en grande forme.

La préparation du Clm se fera rapidement sur une partie du tracé pour essayer de trouver des automatismes. Nous voilà maintenant sur la ligne, motivés pour éviter de perdre trop de temps au général. Le départ est donné, Julien assure le premier relais, Mathias prendra le suivant assez fort, il nous a fait mal mais encore plus au cinquième homme qui décrochera dès les premiers hectometres. Nous continuons notre cheminement, chacun donnant le meilleur de lui-même. Malgré une équipe plutôt hétérogène, nous réalisons le 5ème temps à 20sec de la 2ème place mais bien loin des Espagnols qui écrasent la concurrence avec plus d’1min d’avance… Nous perdons des places au général Mais il reste encore une étape rien n’est fait !

Une douche, un repas et nous revoilà plus motivé que jamais pour donner les quelques forces qu’il nous reste dans la bataille. Saint Lon les Mines sera le lieu de cet acte final, un circuit vallonné de 20kms avec une bosse courte mais avec beaucoup de pourcentage qui fera mal aux jambes. Le premier tour est avalé à vive allure sans réelle échappée malgré les tentatives de Julien et de moi-même. La différence se fera au 2ème tour. À l’approche du raidard je me place en tête de peloton, ça cassera derrière moi dans la bosse. Nous nous retrouverons à 10 hommes dont le maillot jaune. Mais un groupe d’une vingtaine de personnes rentrera plus tard dont Julien, je me sentirai moins seul. Trois individus finiront par se détacher et se disputeront la victoire. Durant le dernier tour, il fallait faire attention au placement, Julien m’aidera dans la tâche, j’aborderai la montée vers la ligne dans les première place. Voulant suivre la première attaque, on me tape la roue arrière, ce qui me coupe les jambes et la ligne d’arrivée a été franchi difficilement en compagnie de Julien. Vincenzo arrivera en tête de son groupe quelques minutes plus tard. Je sauve ma 8ème place au général et Julien remonte à la 12ème place. Bilan positif pour cette course à étapes dans les Landes

Categories: News Route, Route